Tokyoite’s Diary-People loose mind in March./Tokyoites Diary-Les gens perdent la tête en mars.

Enoden in spring/Enoden au printemps

 

The time has gone like an arrow.

Now, April is coming near at hand. So, I have to write a diary for March right now.In March there are some traditional events held everywhere in Japan.

the first one is Hina matsuri, the doll festival ;the second one is the sotsugyo-shiki, the graduation ceremony at every school and the third one is the early hanami, the cherry blossom viewing.

Small pretty dolls are displayed at the Hina-matsuri festival. That’s Hina dolls. They are decorated on the panoramic layered shelfs imitating the court of the Heian period of 9th to 11th century. Since the Hina Matsuri is March 3, the dolls are displayed until then. And the dolls must be cleaned up in a hurry as soon as the festival is over. It is said that the marriage of the girls in the house becomes late if the dolls are displayed even after March 3.

I don’t think it is necessary to mention the graduation ceremony too much.The academic year begins in April and ends in March. So, most Japanese schools have the graduation ceremony in March.On the streets of city, you may see many Japanese young women wear the kimono and hakama, the traditional cloths to attend the graduation ceremony of universities.

Lastly I would like to mention about cherry blossom. It is commonly believed that cherry blossom viewing is the event of April. But sometimes cherry start to bloom in March and fall within March. This year is that special year. Cherry blossoms are already blooming in Tokyo.

So, people are busy to move forward the schedule for hanami, the party in open air holding under the tree of cherry blossom. Anyway hanami party is essential for Japanese. At least it is important to have schedule for it.

Thus, March is the month busy enough for Japanese, not to think profoundly but act according to what has been determined beforehand. Some changes come to the daily life within March regardless if you hope or not. March is the month when people cannot stay in the calm atmosphere.

But let’s keep on smiling.

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Le temps a passé comme une flèche.

Maintenant, April approche. Donc, je dois écrire un journal pour Mars en ce moment. En mars, des manifestations traditionnelles sont organisées partout au Japon.

le premier est Hina matsuri, le festival de la poupée, le deuxième est le sotsugyo-shiki, la cérémonie de remise des diplômes à chaque école et le troisième est le hanami précoce, le visionnement de la fleur de cerisier. 

De jolies petites poupées sont exposées au festival Hina-matsuri. C’est des poupées Hina. Elles sont décorées sur les étagères panoramiques en couches imitant la cour de la période Heian du 9ème au 11ème siècle. Depuis le Hina Matsuri est le 3 mars, les poupées sont exposées jusque là. Et les poupées doivent être nettoyées rapidement dès la fin du festival. On dit que le mariage des filles dans la maison devient tardif si les poupées sont exposées même après le 3 mars. 

Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de mentionner trop la cérémonie de remise des diplômes. L’année académique commence en avril et se termine en mars. Ainsi, la plupart des écoles japonaises ont la cérémonie de remise des diplômes en mars. Dans les rues de la ville, vous pouvez voir beaucoup de jeunes femmes japonaises porter le kimono et le hakama, les vêtements traditionnels pour assister à la cérémonie de remise des diplômes des universités.

Enfin, je voudrais mentionner à propos de la fleur de cerisier. On croit généralement que l’observation des fleurs de cerisier est l’événement d’avril. Mais parfois, la cerise commence à fleurir en mars et tombe en mars. Cette année est cette année spéciale. Les cerisiers fleurissent déjà à Tokyo.

Ainsi, les gens sont occupés à faire avancer l’horaire du hanami, la fête en plein air sous l’arbre de la fleur de cerisier. Quoi qu’il en soit, le hanami party est essentiel pour les japonais. Au moins, il est important d’avoir un calendrier pour cela.

Ainsi, mars est le mois assez occupé pour les Japonais, non pour penser profondément mais agir selon ce qui a été déterminé à l’avance. Certains changements viennent à la vie quotidienne en mars, peu importe si vous espérez ou non. Mars est le mois où les gens ne peuvent pas rester dans l’atmosphère calme. 

Mais continuons à sourire.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *